En raison de leurs faibles coûts et de leur fort retour scientifique, beaucoup d’universités commencent (ou souhaitent commencer) des projets CubeSat. L’université Paris Diderot a créé un Centre Spatial Étudiant en 2012 pour supporter ses activités nano satellites éducatives.

IGOSat (Ionospheric & Gamma-ray Observations SATellite) est le premier projet CubeSat de l’Université Paris Diderot, et embarque 2 charges utiles sur une orbite quasi-polaire à environ 650km d’altitude :

  • un récepteur GPS bi-fréquences pour étudier le contenu électronique de la Ionosphère par occultation GPS, en mesurant la différence de phase des signaux L1 et L2.
  • un scintillateur et un SiPM (photomultiplicateur au silicone) pour détecter les rayons gamma et les électrons au dessus des pôles et de l’anomalie Atlantique Sud (SAA), en utilisant l’exemple de XGRE/TARANIS (actuellement développé à l’APC).

Avec le soutien du CNES via le programme JANUS (projet de satellites éducatifs français), de l’APC (AstroParticule & Cosmologie) et de l’IPGP (Institut de Physique du Globe de Paris), IGOSat a déjà permis de former plus de 150 étudiants d’Université d’Ile de France et d’ailleurs.

Cubesat

Un CubeSat est un standard de nano satellite, contraignant principalement la taille du système (1 Unité = 10x10x10 cm) et sa masse (1,33kg par Unité). Créé en 1999 par les Université CalPoly
et Stanford en Californie, il permet de concevoir, fabriquer et opérer des satellites à coûts réduits.

Ainsi, plus de 300 CubeSats ont été mis en orbite depuis 2003 (chiffre 2015).

Un CubeSat peut être constitué de une ou plusieurs unités (allant jusqu’à 6U actuellement, IGOSat étant un CubeSat 3U, le plus commun). De nombreuses start-ups proposent de nos jours
des sous-systèmes appelés “sur étagère”, qui permettent de réduire drastiquement les coûts de développement.

Liens utiles :

NanoRacksCubeSatLaunch_ISS038-E-056389Déploiement de CubeSat depuis la Station spatiale internationale.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article CubeSat de Wikipédia en français (auteurs)